Muniratana portraits montage
Actualités du collège

Notre filleule diplômée en architecture !

C’est avec grande joie que nous apprenons la réussite en post bac de notre filleule cambodgienne, Da Muniratana, ainsi que celle de 55 autres jeunes filles.

Cette génération de bachelières et d’étudiantes est la toute première de l’association « Toutes à l’école » qui œuvre depuis 2006 à Phnom Penh, capitale du Cambodge, avec l’ouverture, entre autres, de l’école « Happy Chandara ».

Voilà donc notre filleule fraîchement diplômée, prête à œuvrer pour l’avenir de son pays ! Le diplôme validé est un « Bachelor », qui se prépare au Cambodge en 4 années d’études, après le bac, qu’elle a obtenu avec mention en 2018.

Ainsi le slogan de l’association, « Demain je serai une femme instruite », prend vraiment tout son sens. En effet, c’est maintenant une génération de futures mères et de femmes instruites qui apporteront les connaissances et compétences acquises durant ces années de formation, à leur pays, très touché par la pauvreté.

Muniratana est notre filleule depuis qu’elle est en classe de 4e, soit l’année scolaire 2013-2014. Avant d’être scolarisée, elle travaillait dans les champs, comme beaucoup d’autres petites filles. Pour assurer son parrainage et lui permettre d’aller à l’école, diverses ventes ou animations ont été régulièrement organisées par le collège pour lever des fonds.

Vous pouvez voir le portrait de notre filleule et nos diverses actions sur l’animation qui suit, réalisée l’an dernier pour informer les familles.

La page qui se tourne est un chemin qui s’ouvre pour notre filleule et son pays,

notre collège est très fier d’avoir contribué à cela !

Petit point historique :

Le Cambodge est un pays laissé en grande souffrance suite à la guerre civile menée par les Khmers rouges, sous le commandement de Pol Pot, entre 1975 et 1979. Ce pays, dont les intellectuels sont massacrés, est très démuni au lendemain de cette guerre, avec une jeunesse très importante et une grande pauvreté.

Petite présentation de l’association « Toutes à l’école » :

La journaliste française, Tina Kieffer, est à l’origine de cette association. L’aventure a commencé par l’ouverture de l’école « Happy Chandara », puis au fur et à mesure des besoins des élèves, la structure s’est considérablement agrandie : construction d’un internat pour les élèves qui habitent très loin, construction d’un centre de formation pour celles qui veulent apprendre un métier, construction d’un campus pour les étudiantes.

L’association recrute ses élèves parmi les familles les plus pauvres, elle donne des denrées alimentaires aux familles qui perdent la main d’œuvre de leurs enfants. Cela permet de compenser la perte de revenus et de ne pas accentuer la pauvreté des familles. L’association aide aussi les familles des élèves dans la construction de maisons plus solides et saines…

L’association assure un suivi médical aux petites et jeunes filles scolarisées.

L’association permet aux écoles alentours de bénéficier des équipements, comme les salles informatiques par exemple, il y a donc un véritable souci d’ouverture de l’école sur son environnement et un souci d’entraide.

Pour voir le site de l’association, cliquez ici !